Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Valkyria Revolution

Valkyria Revolution

La saga Valkyria s’étend, puisqu’après dernièrement une jolie mise en valeur via Valkyria Chronicles Remastered, celle-ci tente un nouveau genre avec Valkyria Revolution. Un suffixe bien choisi.

Scénariovolution

Afin d’être sûr de ne déranger personne d’un point de vue scénaristique, au cas où les passionné(e)s seulement de JDR au tour par tour ne désirent pas toucher à Valkyria Revolution, ce dernier délivre une histoire se démarquant de ce que l’on peut déjà connaître. Choix judicieux par rapport à ce que l’on vient de préciser. On y découvre un récit très prenant, particulièrement dur émotionnellement parlant, nous contant l’histoire des cinq traitres, prenant place durant une guerre ayant entraîné une importe révolution industrielle. On ne vous en dévoilera pas plus, le jeu amenant d’une manière assez originale son propos, il est plus intéressant de tout découvrir manette en mains, y compris ses prémices donc.

Ceci est une révolution

Comme nous vous l’indiquions en préambule, Valkyria Revolution tape clairement un sacré coup dans la franchise en s’éloignant du RPG au tour par tour, afin de lui insuffler une facette action beaucoup plus franche du collier. Évidemment à l’instar des autres marques vidéoludiques ayant pris ce virage pour un spin-off, il ne faudra absolument pas songer après y avoir avoir touché « Ce n’est pas un vrai Valkyria ». Si c’en est un ! Un Valkyria Revolution, pas un Valkyria Chronicles ! & ça malheureusement de nombreuses personnes ont du mal à se le rentrer dans le crâne. Du coup, pour eux, un vrai Sonic ça ne peut être que le premier auquel ils ont joué, une vraie voiture d’une telle marque seulement la première qu’ils ont conduite … Même pas les premiers sortis, car en réalité elles ne pensent qu’à l’histoire de leur propre petite vie, ce qui s’avère d’une stupidité accablante.

Ceci mis à plat, gageons que chacun(e) a compris qu’il s’agit d’un nouveau jeu, d’un autre genre, officiant dans un monde existant ailleurs, celui-ci s’étant désormais étendu. En l’occurrence le nouveau genre fait plus que lorgner du côté de l’action. On devra ainsi désormais frapper en temps réel, avec possibilité d’alterner les personnages à la volée et non plus d’enchaîner chacun son tour, avec la limitation dans nos pas. Enfin, temps réel … La stratégie plus posée sera de tout de même de mise, ce qui plaira aux férus de l’univers ludique déjà connu chez Valkyria. Pratique afin de continuer à sélectionner armes, magie, grenades … Sans trop se stresser. Toutefois on ressent bien la dimension action plus prononcée, mais la facette stratégique présente sait apporter un soupçon de JDR tactique bienvenu afin d’approfondir constamment ses choix, sans pour autant y passer des heures.

La profondeur rôliste est également au rendez-vous via tout ce que concerne l’évolution de ses protagonistes, l’équipement & notamment sa conception, l’achat d’objets … On a donc de quoi faire à partir du moment où l’on apprécie Valkyria & même les RPG en général.

Révolution musicale ?

Valkyria Revolution met en revanche le frein quand il s’agit d’une révolution sonore, étant donné que l’on retrouve l’univers habituel, avec les compositions de Mitsuda Yasunori pour le plus grand plaisir de tous comme à chaque fois il faut bien le dire. On se retrouve toujours emporté par son travail, nous plongeant dans la sphère Valkyria, peu importe le genre du jeu. Néanmoins, il est loin d’être seul & l’apport notamment de la géniale chanteuse Sarah Àlainn & du Tokyo Symphony Orchestra savent insuffler de la fraîcheur & de la puissance émotionnelle..

Nos oreilles auront également le droit aux doublages en japonais, aussi bien qu’en anglais, tandis que les sous-titres seront disponibles dans cette dernière langue. Tout est donc bel & bien regroupé comme d’habitude au niveau sonore.

Visuellement on a l’habitude que les Valkyria nous en mettent plein la vue avec leur style crayonné, auquel on ne trouve même pas de concurrent quand on y pense. Celui-ci évolue au travers de cette nouvelle sortie, en devenant le moteur Gouache. Une oeuvre d’art semblant provenir d’un tableau en constant mouvement nous emporte tout au long de l’aventure. Le genre de dualité histoire/beauté visuelle qui sait convaincre même les non joueurs.

Plus action que ses cousins, Valkyria Revolution sait allier cette facette donner plus de peps plaisant à celles & ceux ayant du mal avec le tour par tour, sans pour autant perdre en dimension rôliste. Et ce n’est pas car l’on gagne en action que l’on y perd en narration, tant le scénario sait nous plonger en son sein comme toujours chez cette franchise, au même titre que sa superbe originalité graphique.

Inod
Développeur : Media.Vision
Éditeur : SEGA/Deep Silver
Genre : Action Jeu de rôle
Supports : PS Vita, Xbox One & PlayStation 4
Date de sortie : 30/6/17

Commentaires

Au sujet de Inod

Voir aussi

Agents of Mayhem

Connu pour ses délires dans Saints Row 2, le studio Volition est de retour avec …