Breaking News

Skypeace

Disponible depuis un sacré bail sur certaines boutiques en ligne de la 3DS, Skypeace plane enfin sur celle européenne. Profitons-en pour découvrir si son atterrissage se déroule sans encombre.SQ_3DSDS_Skypeace

Ça va vite, ça va vite

Chose rare dans le milieu vidéo-ludique & méritant donc d’être souligné, la possibilité en début de partie de Skypeace de sélectionner son personnage entre une fille & un garçon. Déterminer son « genre » est si peu proposé, qu’importe le style de jeu, que l’on se réjouit ici d’emblée de ce qui devrait pourtant s’avérer normal & proposé dans tous les softs.

Ensuite place à l’action, où d’ailleurs nous vous conseillons de réellement suivre le tutoriel. Non pas que le système soit si complexe, mais tout bonnement car l’on est habitué à soit bouger avec les boutons de directions, soit à utiliser le stylet sur l’écran tactile, afin de mouvoir son protagoniste comme on le désire dans ce genre de runner/action où l’on avance, non pas à l’infini mais au cours d’un niveau bien défini, au sein d’un écran à défilement horizontal.

Toutefois cela ne se déroulera pas exactement ainsi, puisque notre héroïne/héros se trouve au centre d’une sorte de carré de mouvements invisible, permettant de la/le faire avancer, monter, descendre & reculer. Cependant quand vous relâcherez la pression exercée via le pavé directionnel ou le joystick, elle ou il retournera automatiquement dans l’axe de ce pavé. Ce qui rappelle notamment certains shoot’em up. De l’originalité en découle donc, car l’on n’a pas si souvent en face de nous ce genre de gameplay.

3DSDS_Skypeace_01_mediaplayer_large

Skypièce

Le studio derrière à beau être Sonic Powered, ne songez point à devenir le seigneur des anneaux, en récupérant ceux disséminés sur votre chemin. En revanche, l’ami/ennemi plombier du hérisson est lui aussi cupide que Picsou & collectionne donc les pièces. Justement, dans Skypeace ce sont également des sous prenant cette forme qui seront à récolter tout au long de vos périples. Là-dessus on fait donc dans le très classique, puisque c’est ce que propose la plupart des jeux du genre, peu importe la richesse du game system, la qualité finale, que l’on soit au sol, dans les airs, sous la mer ou même ailleurs… L’intérêt ne figurera donc pas dans les objets à attraper en eux-mêmes, mais dans ce que vous pourrez réaliser suite à la prise de ce flouse, ainsi que des divers objets jonchant votre route.

Il s’agira justement d’enchainer les acquisitions de gros paquets de cette monnaie afin de voir son nombre de combos grimper. Ajoutez à cela les items provoquant des réactions particulières & vous remarquerez que cette aventure n’est pas un long ciel tranquille. Notamment par le biais de tourbillons vous offrant un coup d’accélération. Attention néanmoins, car des pièges & des adversaires viendront vous gêner régulièrement & de manière de plus en plus intense. Des buts précis seront à remplir simultanément à votre avancée, à l’instar de détruire tant de vaisseaux, réussir telle action dans tel décor… Arrivé au terme d’un environnement, on vous montrera votre résultat, avec tout ce que vous aurez attrapé, ainsi qu’une note. De quoi proposer une certaine rejouabilité.

3DSDS_Skypeace_03_mediaplayer_large

Skypeace partout

Passé le cap de la qualité du jeu, le point qui fera la différence afin de déterminer lequel se procurer devient l’univers délivré. Skypeace attirera lui sans aucun problème les féru(e)s de mangas & d’animes, avec sa doublette aux superbes artworks & qui se transforme dans une version chibi in game. Les graphismes hyper colorés respirent également la japanimation, avec de très jolis décors, pourtant généralement le parent pauvre des runners. Notons d’ailleurs que ceux-ci profitent bien de la fonction 3D, avec une sensation de profondeur réussie, même si nous nous en passons volontiers.

Les effets provoqués par vos prouesses, l’apparition d’obstacles, votre passage en mode spécial après un tas de combos… s’avèreront plus qu’explosifs, avec bon nombre d’animations surgissant dans tous les sens. Là encore typiquement dans le ton que nous évoquions.

La bande-son ultra entrainante colle elle à l’identité arcade ressentie en jouant. Cette accessibilité & ce culte du high score dont Skypeace est pleinement imprégné sont accentués par des musiques possédant globalement un sacré punch & de grande qualité. On en reviendrait d’ailleurs quasiment à regretter le son omniprésent des pièces lorsque l’on se les accapare. Celui-ci étant pourtant lui aussi symbolique & fait même penser à certains titres cultes des années 80 & du début des 90, mais cela recouvrant d’une certaine manière les morceaux, c’en devient presque ennuyeux. Presque seulement, car l’on entend tout de même très bien les différentes pistes de la dizaine de niveaux.

3DSDS_Skypeace_02_mediaplayer_large

Ambiance décapante, accrocheur & faisant partie de ceux proposant de la variété dans la palette de possibilités, Skypeace est déjà un très bon jeu. Mais précisons également que si l’on récupèrera beaucoup de piécettes au cours de ce dernier, il faudra en revanche en débourser peu afin de l’acquérir, puisqu’il ne coûte que 0.99 €. Rares sont les jeux à ce prix sur console, alors que l’on y a l’habitude sur téléphone pour des applications parfois bonnes, mais majoritairement mauvaises tant on y a droit à une guerre des clones.

Inod

Développeur : Sonic Powered
Éditeur : Sonic Powered
Genre : Runner
Support : 3DS
Date de sortie : En France, 22/12/16

Commentaires

Au sujet de Inod

Voir aussi

Plus que des amis

Comment passer un bon moment en compagnie d’un bon Yaoi. Plus que des amis est un manga …

Laisser un commentaire