Breaking News
Accueil / Culture japonaise / Actualité / Les sceaux Goshuin, un souvenir incontournable

Les sceaux Goshuin, un souvenir incontournable

Lors d’un voyage au Japon, on a tendance à se demander « qu’est ce que je vais pouvoir ramener comme souvenir », on part avec des tonnes d’idées de gadgets, d’ustensiles … Mais si vous souhaitez vraiment un souvenir mémorable et 100% traditionnel pensez à collecter les sceaux Goshuin dans les divers temples (bouddhistes comme shintoïstes) que vous allez visiter.

Un pèlerinage calligraphique 

Un goshuin est une calligraphie japonaise accompagnée d’un ou plusieurs  tampons rouge(s) unique à son temple. Le moine qui réalise cette calligraphie inscrit généralement le nom du temple, un mantra, le(s) tampon(s) représentant des « kanon » comprenez des armoiries qui reflètent l’énergie sacrée du lieu et la date de visite.

Comme le goshuin est lié à la religion, vous ne pouvez pas vous présenter devant les moines avec n’importe quel support : vous devez vous procurer un Goshuin-cho, un carnet spécial pour pouvoir recueillir ces calligraphies. Vous pouvez en trouver  directement dans les temples en moyennant ~1000 / 2000 yens, le design des Goshuin-cho varie en fonction du lieu où vous l’achetez.

Votre goshuin sho en main, il ne nous reste plus qu’à vous présenter au guichet du temple en faisant la queue, celle-ci varie en fonction de la notoriété du temple visité, pour obtenir votre calligraphie en moyennant ~300 à 500 yens. La particularité du Goshuin-sho c’est son ouverture en accordéon, vous pouvez le déplier et regarder votre pèlerinage dans  l’ordre chronologique, une fois votre carnet terminé vous avez même la possibilité de l’encadrer comme une fresque ou bien de le conserver précieusement.

 

Astuce pour ne pas perdre le fil   

Qui dit objet sacré dit interdiction d’écrire à l’intérieur, et généralement durant votre voyage au Japon, des temples vous allez en visiter et pas qu’un peu. Si vous réalisez votre voyage sous forme de pèlerinage culturel, vous serez amené à visiter des endroits incontournables comme le temple de Nara, le pavillon d’or … Une fois votre carnet complété et si vous ne parlez pas le japonais il vous sera très difficile de savoir quel temple à été calligraphié dans votre carnet, pensez alors à lister et à numéroter les temples sur un morceau de papier que vous glissez dans votre carnet. Ainsi vous ne blasphémez pas avec cet objet sacré et vous, vous pouvez vous y retrouver. Cela peut paraître évident mais quand on est dans le feu de l’action et que l’on visite 4-5 temples par jour, on perd facilement le fil !

Les règles de bonne conduite 

  • Visitez le temple avant de passer au guichet pour votre Goshuin
  • Utilisez le carnet Goshuin-chô, et n’utilisez pas un autre support (de toute façon cela vous sera refusé). Sachez tout de même que les moines peuvent réaliser les Goshuin sur feuille et qu’il vous suffira de le rajouter à votre carnet par la suite mais c’est tout de même moins esthétique
  • Payer avec de la monnaie, vous êtes dans une temple et non dans un supermarché. Payer en monnaie facilite l’attente pour les autres visiteurs
  • Pensez à remercier le personnel

 

Pic by : Gwénola

Commentaires

Au sujet de Forever

Voir aussi

Cosplay

Interview de Kamelia Costumes : du cosplay plein la vue !

Aujourd’hui, c’est Kamelia que j’ai eu plaisir à questionner en long, en large et en …