Accueil / Jeux vidéo / Critiques / R.B.I. BASEBALL 17

R.B.I. BASEBALL 17

Revenue sur le devant de la scène avec sa version suffixée 14, la licence culte R.B.I. est désormais présente de manière annuelle pour le plus grand plaisir des adeptes du gros gourdin & des petites balles, comme le confirme R.B.I. BASEBALL 17. Reste à savoir si la qualité est toujours là.

800x452-rbi17-blog-800x452

Pitch le baseball de poche

Comme ses grands frères, R.B.I. BASEBALL 17 contient tout ce qu’un jeu à licence officielle se doit de posséder. On découvre les 30 équipes de la MLB, leurs équipements, le millier de joueurs, le stade de chaque club… Le tout fidèlement reproduit, tant au niveau des logos, que des couleurs, mais aussi dans les détails plus particuliers concernant l’architectures des enceintes, ce qui fera plaisir aux fondus de la ligue. Néanmoins celles & ceux n’y connaissant rien y trouveront un certain attrait, notamment sur ces fameuses structures, tant l’on a plaisir à découvrir des styles différents, davantage encore lorsque l’on est au courant qu’un grand soin a été apporté dans la reprise de celles existantes.

Le côté réaliste se retrouve également dans les caractéristiques des sportifs, on a beau se trouver en face d’un logiciel à l’identité penchant fortement vers l’arcade, ceux-ci n’en possèdent pas pour autant des pouvoirs magiques. Leurs caractéristiques sont donc déterminées par rapport à ce que l’on connait d’eux dans la vie réelle. Une spécificité importante & semblant désormais essentielle aux jeux axés sur des sports où les vrai(e)s athlètes figurent, la mise à jour des statistiques selon les performances dans la MLB IRL. De quoi nécessiter de redéfinir ses rotations, ce qui s’avère bien entendu possible, même si de base on bénéficiera des rosters tels qu’ils sont employés. Ceci aussi bien pour des exhibitions, avec l’intérêt principal d’y jouer à deux, que pour des saisons complètes que l’on pourra enchainer & on y trouve là le mode qui nous tiendra en haleine jusqu’à la prochaine édition.

PREVIEW_SCREENSHOT1_140151

Basebaccessible

Les plus férus savent qu’un match de baseball dans la réalité peut durer très longtemps selon les réussites des lancers/renvois. Une particularité compliquée à retranscrire dans un divertissement vidéoludique, capable de ne pas lasser. Imaginez une partie de quatre heures, à ce rythme vous n’en ferez pas beaucoup & risquez même d’être lassé(e) au cours de la première & aurez du mal à désirer vous jeter dans une deuxième. On retrouve d’ailleurs ce problème désormais dans les simulations de basket, où l’on s’avère obligé d’évoluer sur des quarts-temps d’au minimum 6 minutes réelles dans les modes intéressants. Ce qui dans les faits donne lieu à des affrontements durant entre 45 & 60 minutes.

Heureusement, R.B.I. BASEBALL 17 a su se dépatouiller avec cet aspect, pour offrir des rencontres sachant généralement ne pas dépasser 20 minutes. Bien sûr si l’on balance du home run à la en veux-tu en voilà ou se fait éliminer très rapidement athlètes après athlètes, on peut rapidement plier l’affaire. Ce point permet de rendre le logiciel & tout bonnement ce sport accessible aux néophytes, mais aussi déjà donner envie à ses accros de s’y mettre sur une console, un téléphone ou une tablette, ce qui est loin d’être gagné si l’on sait qu’une seule & unique partie nous tiendra pendant des plombes.

Dans la même lignée de cette volonté d’être ouvert à toutes & tous, le soft s’applique à délivrer des sensations dites arcade, privilégiant la prise en mains immédiate & l’amusement d’emblée. Ceci non sans conserver davantage qu’un soupçon de simulation, étant donné que la marge de progression est bien présente, puisqu’au fur & à mesure on apprendra à maitriser les divers lancers, effets, frappes… Avec la stratégie entourant ces phases, étant donné qu’il s’agira d’alterner ses approches au gant afin de feinter l’adversaire, tout en l’analysant pour utiliser celles sur lesquelles il s’avère le moins à l’aise, voire même qui devrait s’avérer compliquées à contrer selon sa position. Tandis que si vous êtes au bâton, vous pourrez justement lui faire croire que vous vous tenez d’une certaine manière, dans le but de le pousser à envoyer la sphère comme vous le souhaitez en prenant au dernier moment la position idoine. En tant que batteur, la tactique par rapport au renvoi & aux joueurs disséminés sur le pitch. Par exemple, si l’un d’entre eux n’est plus qu’à une base du point, tenter une frappe vers le sol avec rebond peut surprendre & offrir suffisamment de temps pour lui de courir. Tandis que tenter un coup lointain, avec pour objectif le home run évidemment, risque d’aller directement dans les mains d’un opposant & réduire à néant votre avancée.

Les déplacements sont eux assistés justement afin de faciliter la tâche & de continuer à correspondre à cette saveur simplifiée. Il faut bien admettre que les courses s’avèrent la particularité du baseball la compliquée à mettre en place, on est donc en partie aidé par l’intelligence artificielle, à laquelle on s’associe pour l’occasion.

PREVIEW_SCREENSHOT6_140151

Tunique au propre

Côté graphismes, les développeurs ont à nouveau opté pour un mix entre réalisme & fiction, soit le pendant de la jouabilité entre arcade & simulation, ce qui parait être le bon choix afin de rester dans le ton. Dans les faits, cela permet de retrouver les baseballeurs avec des physiques se rapprochant des vrais, sans pour autant chercher la copie à outrance. MLBAM les a donc travaillés de manière à ce qu’ils détiennent une petite touche rigolote, mais attention sans fanfreluche aucune. Soit typiquement ce qui colle au gameplay, étant donné que l’on évolue de façon simplifiée mais sans super pouvoirs ou effets visuels de taré(e)s.

Il en va de même à propos de la qualité visuelle de R.B.I. BASEBALL 17, jolie mais sans plus, avec des coloris plutôt attractifs bien que réalistes, l’herbe ne devenant pas violette fluo & des cratères n’entourant pas les joueurs. Mais elles s’avèrent suffisamment vives pour que l’on y dénote cette sensation marrante, plus que sérieuse.

PREVIEW_SCREENSHOT2_140151

Enfin une information loin d’être inintéressante, puisque le jeu n’est pas placé à un tarif prohibitif. La version sur consoles s’élevant à 23.99 €  et celle sur supports mobiles à 5.49 & 4.99 €. Avec sa jouabilité à la simplicité & au fun arcade, tout en possédant un certain réalisme & donc une progression bienvenue, R.B.I. BASEBALL 17 arrive se situer dans un juste milieu rassembleur. On s’éclate & à la fois on retrouve tout l’emballage de la MLB, de quoi prendre un plaisir instantané avec tout ce que l’on connait de la ligue, athlètes compris.

Inod

Développeur : MLBAM
Éditeur : MLB Com
Genres : Baseball / Sport
Supports : Xbox One, PlayStation 4, Android & iOS
Date de sortie : 28/3/17

Commentaires

Au sujet de Inod

Voir aussi

images

Persona 5

En se rapprochant de la sortie de Persona 5, jamais on n’avait vu pareil engouement …