Breaking News
Accueil / Cosplay / Makiyo K. no Sekai

Makiyo K. no Sekai

Aujourd’hui, j’ai été à la rencontre de Makiyo, qui a gentiment accepté d’être interviewée pour Yatta Fanzine.

 

Makiyo K. no Sekai

 

 

 

Bonjour Makiyo ! Merci d’avoir accepté d’être interviewée. Commençons par une courte présentation. Que peux-tu nous dire sur toi ?

Je suis une passionnée de la culture manga depuis presque 15 ans maintenant. J’ai donc commencé le cosplay en 2009, à la suite d’une proposition d’amis. Je suis plutôt simple et je parais froide au premier abord, mais quand on me connaît, je suis gentille, des fois.

 

Qu’est-ce qui t’a poussé à commencer sur l’aventure du Cosplay ?

Mes amis et moi-même sommes fans de Kingdom Heart et ils m’ont proposé de faire Kairi. C’est à partir de là que j’ai aimé le cosplay. L’année suivante, j’ai su que je voulais faire ça.

 

Makiyo K. no Sekai
By Franck Kojiboy Hanon

 

 

As-tu d’autres passions en dehors du cosplay ?

Oui ! Le maquillage, c’est similaire au cosplay mais j’aime le style Tim Burton, tout comme j’aime le maquillage de tous les jours, tels que la mode par exemple. Je suis aussi un grand fan de Stitch. Je suis triste étant donné que je n’ai que 25 peluches chez moi. J’aime aussi chanter, même si je dois avouer que je chante comme une casserole.

 

Quels sont les cosplays que tu as le plus aimé et pourquoi ?

Buffy de Buffy contre les vampires, car c’est mon idylle féminin. Elle a tellement de tenues différentes que je peux me lâcher complètement. Ça me permet de me défouler un peu. Ensuite, Olivia Moore de I-Zombi, car c’est un personnage qui s’approprie la personnalité des gens, donc ça permet au cosplayeur d’avoir plusieurs roleplay. J’adore jouer avec la personnalité. Et aussi Yuna de Final Fantasy 10, car c’est mon personnage préféré.

 

As-tu déjà participé à des concours ? Sinon, tu voudrais ?

Je sais pas trop car, je suis très timide et je suis du genre à être terrorisée et si je monte sur une scène. Lors d’une convention, j’y suis montée et j’étais morte de peur, je tremblais, c’était terrifiant. C’est surtout que je ne fais pas de cosplay pour la renommée, mais juste car j’aime bien. Pour m’amuser et je ne pense pas être assez douée pour proposer un de mes cosplays en concours.

 

Quel est le moment que tu aimes le plus dans la fabrication de tes cosplays ?

Je sais que c’est bizarre mais j’aime me casser la tête pour trouver la bonne méthode pour une pièce, par exemple. Je vais m’énerver, tout arracher et au final je me serai vraiment cassée la tête et c’est cool ! De plus j’aime bien coudre, c’est amusant. J’aime aussi la recherche d’accessoires et récemment, quand j’ai commencé les armes, la recherche de la meilleure matière etc. En gros, la recherche !

 

As-tu des plans pour l’avenir ?

Projet cosplay, j’ai pas vraiment de projet. J’en ai beaucoup mais je veux réaliser les cosplays de quelques années et j’en ai pas mal. Et après j’aimerai tester d’autres conventions que Paris manga et Japan Expo. J’aimerai entrer dans une école de maquillage aussi et pourquoi pas épouser Chris Hemsworth.

 

 

Makiyo K. no Sekai
By Minhou Photo

 

Comment te sens-tu lorsque tu reçois des compliments et des encouragements de personnes qui aiment et respectent ce que tu fais ?

Je me sens fière et flattée. Ça me fait hyper plaisir et comme je le dis tout le temps, le cosplay je le fais d’abord pour moi mais c’est grâce aux gens qui me suivent, que ma page vit. Ça me motive en quelque sorte. Ça m’aide à me dépasser de plus en plus. On rencontre des gens et parfois, avec ces gens avec qui on aurait peut-être rien en commun, grâce au cosplay, nous sommes devenus amis. Je peux pas dire plus que merci car ce n’est pas assez fort car sans eux, la page serait une page avec des photos et eux, ils la font vivre en commentant, aimant et venant me parler, c’est un pur bonheur, j’espère que ça va continuer longtemps. Mes petit sushis, je vous embrasse !

 

Je crois savoir que tu as participé à quelques conventions qui t’ont énormément touchée et où tu as pu rencontrer des idoles. Comment cela s’est-il passé pour toi ?

 Je m’en souviendrai toujours, j’étais subjuguée ! Quand j’ai rencontré Eliza Dushku, j’étais heureuse, j’ai même pleuré, elle était tellement gentille et adorable ! Si j’avais les moyens, j’aimerai aller à Paris Manga. Je veux faire la même expérience avec James Marsters et Charisma  Carpenter. Tous des acteurs de Buffy. Je tiens aussi à préciser que j’assisterai à une convention spécial 20 ans de  Buffy à Paris au moins d’octobre, le 14 !

 

Makiyo K. no Sekai
By Manu Photographe

 

 

Quels photographes prennent le plus souvent tes clichés ?


Alors, il y a Manu photographeLaurent New studio, à Paris, prêt à cueillir d’autres talents, alors n’hésitez pas.
Asinagic, et Minhou photo. En convention ça dépend, j’ai des photographes amis mais sinon ce n’est pas moi qui vais vers eux, car je suis timide.

 

Makiyo K. no Sekai
By Manu Photographe
Makiyo K. no Sekai
By Laurent Mew Studio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Makiyo, merci beaucoup pour tes réponses ! Un mot pour la fin ?

Spaghetti !
Si vous voulez en découvrir un peu plus sur moi, n’hésitez pas à venir me voir sur ma page Makiyo K. no Sekai, je me ferai un plaisir de parler avec vous ! Merci aussi à Kyo pour les question, ça m’a fait plaisir !

 

Commentaires

Au sujet de Kyo.VR

Voir aussi

Le Yatta teste pour vous : Le soutien-gorge en silicone pour Cosplayeuses !

Ce titre peut vous surprendre chères lecteurs et lectrices, et pourtant, pour vous, nous avons …