Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / L’aventure Layton: Katrielle et la conspiration des Millionnaires.

L’aventure Layton: Katrielle et la conspiration des Millionnaires.

« Toute énigme à une solution », telle était la devise d’un grand professeur d’archéologie de l’université de Gressenheller à Londres. En effet, si chaque chose et chaque personne autour du globe est une énigme pour cet énigmatique professeur au grand chapeau, ce dernier se battra toujours pour résoudre ces mystères à travers le monde et de cette grande cité mystérieuse qu’est Londres.
Qu’est devenu Hershell Layton ? Nul ne le sait aujourd’hui. Malgré cela, la présence des Layton est toujours forte dans la capitale anglaise et c’est au travers de cette présence qu’une jeune fille portant le même nom va devoir faire ses armes et prouver qu’elle est une digne héritière de l’esprit de déduction des Layton.  Mais qui est cette jeune Katrielle Layton qui a mis son talent et son intelligence au service de l’agence Layton Detective Agency ?

Partons aujourd’hui à la découverte du nouveau jeu de Level 5 sorti il y a peu sur Smartphone et prévu pour l’automne sur 3DS, et découvrons ensemble les nouvelles énigmes et embuches qui se dresseront sur le chemin de cette jeune fille pleine d’énergie.

Fiche technique :

– Titre original : Layton Mystery Journey

– Développeur : Level-5

– Editeur : Level-5

– Production : Akihiro Hino

– Design et conception : Kuniaki Iwanami / Takuzo Nagano

– Genre : Action – RPG

– Nombre de Joueurs : 1 Joueur

– Consoles : IOs, Android et 3DS

– Date de sortie :

Smartphone => 20 Juillet 2017 (Monde)

3DS => 20 Juillet 2017 (Japon) et Octobre 2017 (Europe/USA)

 

L’agence Layton Detective Agency ouvre ses portes aujourd’hui :

 Qu’est devenu Hershell ? Telle est la question qui hante l’esprit et les cauchemars de la jeune Katrielle Layton. Malgré un réveil difficile provoqué par cette tourmente, il est temps pour cette dernière de se préparer et profiter de cette nouvelle journée qui s’annonce, car c’est aujourd’hui qu’ouvre la Layton Detective Agency, gérée par elle-même ainsi que son assistant Olivier Marchence au tempérament plus posé et courtois que sa patronne.

Alors que Katrielle ouvre son agence, elle fait la rencontre d’un chien qui parle. Ce dernier ne peut être compris que par quelques rares personnes dont Katrielle et Olivier. Alors que nos deux protagonistes s’interrogent sur ce point, le chien leur explique qu’il ne comprend pas pourquoi certains peuvent l’entendre parler mais surtout, qui il est ? Ayant perdu la mémoire, il demande à Katrielle d’enquêter afin de comprendre ce qui lui est arrivé. Renommé Sherl O.C Kholmes par Katrielle en l’honneur du grand détective, ce dernier va se joindre à l’équipe.

Une énigme peut en cacher une autre :

Une nouvelle fois, nous partons à la découverte des énigmes retorses que nous a de nouveau tendu Level-5. Suivant le principe des autres opus Professeur Layton, l’aventure nous conduira au travers de ces nouveaux lieux, à Londres aux temps modernes. Mais que nous réserve cette nouvelle aventure ?

Rejoignant ses ainés, l’aspect esthétique de ce dernier est toujours aussi propre et fouillé. Les décors sont toujours fidèles aux précédents opus mais se rapprochent plus de l’aspect de l’héritage des Aslantes ou du culte Professeur Layton VS Ace Attorney, avec des lieux toujours plus fins et colorés. Se centrant essentiellement sur la capitale anglaise,  on retrouvera beaucoup de structures assez proches les unes des autres au fil de la partie ainsi que de nombreux monuments célèbres de la ville (la première affaire se consacre à Big Ben), et pourtant, les lieux donnent tous l’impression d’être uniques tant leur richesse et le niveau de détail est présent (même sur Ipad ou tablette Android). Ajoutez à cela de très belles cinématiques qui peuvent tout de même rebuter certaines personnes sur les version Smartphone/Tablette car chacune pourra être visionnée en « portrait » ou « paysage » et donc, vous obligera à tourner votre matériel pour profiter de la cinématique en plein écran (même si cela ne me rebute pas, d’autres peuvent être frustrés par cette fonctionnalité).

Le jeu se joue comme toutes les autres aventures, sur un écran splitté. Sur la version Android/IOs, votre écran est coupé en deux pour agir comme deux écrans sur 3DS. Comme sur cette dernière, c’est la partie inférieure qui va vous permettre de vous diriger, d’interagir avec la partie supérieure, dénicher des indices, des pièces S.O.S et progresser dans l’aventure. Comme dans tous les précédents jeux, la prise en main est simple et intuitive et vous serez guidé sur chaque nouvelle fonctionnalité une fois que cette dernière se débloquera, afin de ne pas perdre les néophytes.

Enfin, traitons du point essentiel et qui ne ferait pas le charme d’un Layton, à savoir ses énigmes et son histoire. Tout d’abord, concernant les énigmes, ces dernières vont vous proposer des défis de plus en plus ardus à mesure de votre progression dans l’aventure tout en restant résolubles avec un minimum de réflexion car le jeu se veut plus accessible à tous. Pour faire une comparaison, pas mal d’énigmes sont du niveau Layton VS Ace (complexes, mais pas insurmontables) tandis que d’autres offrent plus de challenge. Bien entendu, le système de notes et d’échanges d’indices contre des pièces S.O.S est toujours présent et offre comme dans tous les opus 3DS (et non DS), l’indice + qui offre une résolution partielle de l’énigme (mais qui peut perturber l’appréciation des énigmes). Vous pourrez également débloquer des mini-jeux agrémentant le titre et allongeant sa durée de vie.

Quant à l’histoire en elle-même, comme dans toutes les aventures de l’homme au chapeau, nous allons découvrir les mystères de cette ville à travers une douzaine de scénario vous poussant à chercher, interroger autour de vous afin de récolter les indices nécessaires à la conclusion de chaque enquête. Au fil de l’histoire, nous apprenons qui est réellement Sherl, le passé d’Olivier ainsi que la découverte de l’histoire de Katrielle. Par contre, comme tous les autres opus, les énigmes et nombreux dialogues seront omniprésents, offrant une grande durée de vie au titre, mais pouvant rebuter certains par les nombreux dialogues que vous serez à même de traverser (surtout si c’est votre première aventure Layton, car si vous avez déjà fait les autres, vous devriez y être déjà habitué :p)

 

Toujours aussi riche autant bien visuellement, que musicalement, et que dans son contenu, l’aventure Layton vous proposera une histoire fascinante (malgré son démarrage poussif) ainsi qu’un défi digne des autres œuvres de la licence culte de Level-5.

Commentaires

Au sujet de Castile

Voir aussi

Sonic Forces

Les sorties de jeux du hérisson de SEGA vont désormais aussi vite que le héros …