Breaking News
Accueil / Cosplay / Interview – Miloki

Interview – Miloki

J’accueille aujourd’hui dans les pages du Yatta, une cosplayeuse se faisant plutôt discrète sur le devant de la scène mais pourtant plus que talentueuse dans son travail, Miloki !

Miloki bonjour!

Merci merci et bonjour !

Pour commencer je t’invite à te présenter en quelques lignes pour ceux qui ne te connaissent pas encore.

Moi c’est Miloki, mais on m’appelle Milo, je suis cosplayeuse et crossplayeuse depuis très longtemps, à mes heures perdues je suis vidéaste et rédactrice pour le Yatta.

Depuis longtemps ? C’est pas très précis tout ça. Peux-tu être un peu plus claire ? Comment as-tu mis les pieds dans la pop culture et le cosplay même ?

Ça doit faire 8 ans que je suis dans cette passion, et je m’y suis plongée à cause de la chaîne Manga qui passait des « dessins animés » plus violents que les autres. A force de se pencher dessus PAF ça tourne au cosplay.

Ho oui ! La chaîne « Manga » a fait tourner la tête à plus d’un ! Tu choisis tes cosplay plus au coup de coeur ou au coup de folie ?

Exactement ! Après je réfléchis si le perso peut m’aller ou non, mais je me raisonne en me disant qu’on s’en fout tant qu’on s’éclate !

Ne participant que peu à la scène, tu compenses avec beaucoup de shooting (selon ta page). Qui sont les photographes avec qui tu aimes travailler et ceux que tu souhaiterais rencontrer?

J’ai la chance d’avoir a mes côtés beaucoup de photographes présents pour me faire des shootings impressionnants ! Clélie, PM Forever Arts et Lescargotgraphe pour les shootings hors conventions je précise. Si je devais avoir ne serait-ce qu’une photo même floue, ce serait de Sébastien Gourgouras Photographie, Loïc Ambrosini Photographie ce serait déjà monstrueux pour moi

 

Eri AYASE (love live!) By PM forever arts

Mais revenons à nos surjeteuses. Comme dit précédemment, tu es peu présente sur les scène cosplay. Est-ce un choix ? Un manque de partenaires ?

L’idée des concours ne m’intéresse pas même si j’en ai fait 2/3. Je fais les conventions pour m’amuser, voir du monde, passer du temps avec mes amis, faire des rencontres et l’idée de passer ma journée dans des coulisses à stresser ne m’intéresse pas.

Et donc que penses-tu de l’ambiance au coeur des conventions, et les réactions des personnes, cosplay/visiteurs et cosplayeurs/cosplayeurs ? Est-ce si « pop corn » que le dit la rumeur ?

Ca va dépendre des conventions, plus elles sont petites plus elles sont familiales ! Les seuls visiteurs me gênant sont les free huger. A part eux, la plupart des gens sont curieux, avenants. Ça, du « pop corn », il y en a, et ça a tendance à me faire rire et ça ne m’a jamais gênée.

Alors justement quels sont les conventions que tu affectionnes et pourquoi ?

Japan Sun, car c’est une petite convention où l’on peut rentrer sortir très familiale et très agréable. HeroFestival, même si c’est plus grand mais on sent beaucoup de respect et le plaisir du village de jeunes créateurs. Mang’azur, qui a un staff de malade et pleins d’activités ! Oui, les conventions du sud. Dans le nord … C’est pas pareil disons. ~

A présent intéressons-nous un peu plus à ta personne. As-tu d’autres passions en dehors du cosplay ?

J’ai énormément de passions, je n’arrive pas a rester en place ! Mais ma plus grosse passion est le cinéma d’horreur, toutes époques et styles confondus.

interview cosplay miloki
Sengo Muramasa Touken Ranbu By Lescargotgraphe

En se baladant un peu sur ta page (et en étant un peu connaisseur) on constate également 2 passions originales : les coupes de cheveux banane et un attrait majoritaire pour les personnages doublés par le talentueux seiyu « junichi suwabe » … Un commentaire? ^^

Les bananes et les pompadour c’est mon petit kiff … En fait les persos laissés de côté, hyper funs mais « pas beaux » en général car ce que j’aime par-dessus tout dans le Cosplay, c’est le Roleplay ! Junichi Suwabe c’est la voix de ma vie, une voix qui m’a permis de trouver des personnages qui me plaisent, une voix qui me met la patate. Jattache énormément d’importance à cet homme sur lequel je base mes cosplays car pour 70% de ce qu’il double, je tombe sous le charme des personnages.

Il est à présent l’heure de tout nous avouer! On a tous une zone SAFE, une technique ninja secrète, un dragon blanc aux yeux blanc caché dans la manche! Et toi? quel est la chose que tu maîtrises le mieux dans le cosplay ?

Sincèrement ? L’achat du Cosplay ! Si je peux, je vais l’acheter, sinon je vais le faire mais je ne m’amuse pas du tout à faire mes cosplays tissus, je n’arrive pas à faire les accessoires et je suis une bille en armure ! Du coup, je compense avec un bon roleplay, et mon physique, me permettant d’éviter que les gens voient tous les défauts du Cosplay !

interview cosplay
Mondo Oowada (Danganronpa) by Clélie

Et maintenant, une question que tout cosplayeur s’est un jour posé, le cosplay t’apporte-t-il quelque chose dans la vie de tous les jours ? Comment tes proches ont-ils réagi face à cette nouvelle lubie ?

Le Cosplay m’apporte la sociabilité. Ca m’a permis de m’ouvrir au monde mais c’est quelque chose dont je pourrais me passer si je le devais. Dans la vie de tous les jours je n’en parle pas sauf à d’autres cosplayeurs et ma famille n’a jamais approuvé cette lubie.

Et que conseillerais-tu aux personnes voulant se lancer à leur tour dans l’aventure?

Ne pas réfléchir, ne pas écouter, foncer ! Car c’est comme ça qu’on vit les plus belles expériences.

C’est beau! Merci Milo pour le temps que tu m’as accordé, merci de t’être confiée à nous sans retenue.

Merci a toi !

Pour finir en beauté, tu as quartier libre pour partager avec nous un moment fort de ta vie de cosplayeuse (shooting, convention, cosplay, delire, etc).

C’est assez difficile de choisir, j’ai tellement de souvenirs … Je pense d’abord au shooting d’Oberon de SAO : comme j’avais le visage du personnage ainsi que sa langue, le shooting a été très éprouvant pour ma Asuna, notre assistant et Clélie la photographe qui était absolument dégoûtée par ma personne ! Mon moment le plus fort doit être celui où j’ai eu la chance de devenir plus qu’une méga fan/stalkeuse flippante auprès d’un cosplayer. Après je pourrais écrire des pages rien que sur les amis que je me suis fait qui aujourd’hui sont un énorme tremplin de motivation et de soutien pour moi.

Crédit photographes:
PMForeverArts 
Lescargotgraphe
Clélie

Commentaires

Au sujet de Sirius

Voir aussi

Interview – Pandore Cosplay

Bonjour ! Aujourd’hui dans les pages du Yatta Fanzine, nous accueillons une jeune cosplayeuse du …