Breaking News
Accueil / Actualités / Interview de CAB et KTA, auteurs d’Encre et de Feu

Interview de CAB et KTA, auteurs d’Encre et de Feu

Interview de CAB et KTA (auteurs d’Encre et de Feu) Éditions H2T

d'encre et de feu

Bonjour, pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

KTA : Bonjour, je m’appelle IVAN, je suis un dessinateur autodidacte, je n’ai pas eu de formation professionnelle dans le milieu du dessin. J’ai  plus appris en étudiant les travaux de mangaka pro mais aussi de certains amateurs.

CAB : Bonjour je suis JILLIAN, je suis le scénariste d’encre et de feu, comme KTA je suis autodidacte, je n’ai aucune formation professionnelle. Je voulais juste raconter des histoires, le format manga était parfaitement adapté pour transmettre les émotions, les intentions liées à mon scénario. Je suis fier d’avoir trouvé KTA pour illustrer mes idées, nous avons une super complicité, une réelle alchimie… un véritable coup de cœur !

KTA : Nous souhaitions avant tout faire un projet qui touche le lecteur.

Comment est née votre collaboration ?

CAB : Nous nous sommes rencontrés sur Facebook, nous avions fait tous les deux la couverture d’un fanzine de l’époque qui portait le nom de Gaman mag. KTA avait fait celle du premier tome qui s’appelait Final Destiny…

KTA : Final Destiny était un webcomic qui parlait de prince dragon avec un univers déjà aussi vaste que Duorn, cependant j’avais des difficultés avec le scénario, ce qui fut le point noir du projet.

CAB : Me concernant j’avais fait la couverture du tome 2 de ce même fanzine, mon projet portait le nom de Takusen. Le dessinateur a choisi de suivre une autre voie par la suite. Quelques mois plus tard, nous avons repris contact KTA et moi, et comme l’un comme l’autre nos projets s’étaient terminés, nous nous sommes dit : pourquoi ne pas en monter un ensemble ?  Je lui ai donc envoyé un scénario, il m’a envoyé quelques dessins et l’aventure a démarré.

KTA : Nous voulions vraiment faire un truc, nous bouger le cul ! Utiliser les capacités que nous avions acquises, se donner à fond, faire quelque chose de bien pour nous, mais aussi pour les lecteurs.

d'encre et de feu

 

Concernant vos méthodes de travail comment fonctionnez-vous ?

CAB : Je réalise un script assez romancé pour que KTA puisse s’immerger dans l’univers. Par la suite, je réalise un séquencier pour chaque chapitre et je lui parle de la manière dont je vois les choses. Cependant je ne suis absolument pas directif, je laisse KTA s’exprimer totalement.

KTA : Après lecture du séquencier et du script, j’essaie de voir si certaines choses peuvent être améliorées, si c’est le cas nous en parlons puis après validation je commence le storyboard. Durant sa réalisation, je mets pas mal de détails pour ne pas avoir à faire de modification après encrage. S’il nous convient, qu’il correspond à ce que nous souhaitions faire, je passe à l’encrage. Je souhaite également parler d’un point important, l’étape de recherche nécessaire pour l’ambiance, les lieux, les décors est pour nous primordiale à la réalisation d’une bonne histoire.

Quelles sont les œuvres ou auteurs qui vous ont inspirés ?

CAB : Pour d’Encre et de Feu, mon inspiration est surtout le Sorceleur (LE Roman) qui est pour moi un chef d’œuvre. Cette notion de chasse et de traque sans cesse que j’ai essayé de faire ressentir dans notre manga.

KTA : Pour ma part il y a Yusuke Murata, Kentaro Miura mais également pas mal d’auteurs Français comme Tony Valente ou Reno Lemaire, c’est important pour moi de comprendre le travail de professionnels lorsqu’on souhaite en devenir un…

Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de Duorn et son lien avec le manga d’Encre et de Feu ?

CAB : A l’heure actuelle l’histoire de Duorn est obsolète et nous la considérons plus comme un univers. D’Encre et de Feu est aujourd’hui le socle de notre histoire, sachez toutefois que D’Encre et de Feu tome 3 ne verra jamais le jour car notre histoire sera bel et bien finie au tome 2.

d'encre et de feu

Pour quelle raison avez-vous choisi H2T pour votre première œuvre professionnelle ?

CAB : Nous n’avons proposé notre projet D’encre et de Feu qu’à H2T. Le concept de cette nouvelle maison d’édition nous a séduits.

KTA : Nous avions à l’origine démarché quelques maisons d’édition pour Duorn sans réel retour mais avant même d’être édités, nous voulions avant tout faire un manga, que cela soit chez un éditeur ou non.

CAB : Ce qu’il faut préciser, c’est que l’édition n’était pas pour nous un but mais un moyen de faire notre manga. Si nous n’avions pas pu l’être, nous l’aurions tout de même réalisé et diffusé via d’autres supports.

D’encre est de Feu est prévue en 2 tomes, quel sont vos projet après leur sortie ?

CAB : Nous souhaitons avant tout nous concentrer sur notre manga et donner le meilleur de nous-mêmes.

KTA : Nous avons bien quelques pistes pour la suite, cette expérience est pour nous très enrichissante. CAB a acquis pas mal d’armes en tant que scénariste pour pouvoir développer l’univers de Duorn ou travailler d’autres histoires. Tout dépendra des idées de CAB.

Avez-vous une anecdote à partager avec les lecteurs du Yatta ?

CAB : Je pense qu’en-dehors de la fibre artistique, ce qui nous rapproche KTA et moi c’est notre passion pour le Rhum *Rires*

KTA : CAB tu vas faire fuir les lecteurs du Yatta *Rires*. Il y a également le café, c’est CAB qui me l’a fait découvrir, avant je travaillais sans et depuis que j’en bois je suis plus productif. Je ne sais pas si les autres auteurs en boivent mais nous nous en sommes de gros consommateurs *Rires*

CAB : Voilà vous savez tout, nous carburons au Rhum et au café…

KTA et CAB : Mais pas mélangé !!! *RIRES*

CAB KTA

 

Notre rencontre avec CAB et KTA

 

Retrouvez les sur : 

Facebook
Facebook
En lecture sur Weekly Comics

 

 

 

Commentaires

Au sujet de Forever

Voir aussi

Hanada le Garnement

Hanada le Garnement : un début sur les chapeaux de roue !

Aujourd’hui, Ki-Oon nous annonce une nouvelle arrivée dans son catalogue. Hanada le Garnement arrive ! …