Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Frisky Business

Frisky Business

Sorti plus tôt sur PC, il n’aura fallu que quelques mois à Frisky Business pour venir toucher la PS4, pour une enquête où notre héros compte toucher autre chose qu’une console.

Frisky ou la belle vie

Parmi les jeux d’enquête toujours plus teinté d’humour haut en couleurs, on peut claironner que Frisky Business a choisi des tons chauds, brûlants même. Et pour cause, puisque nous incarnons M. Falco Frisk, détective privé de la bien nommée société Frisk Investigative Solutions. Notre affaire, si nous l’acceptons, sera de soutenir, & pas seulement la gorge, d’un trio de colocataires de fac, face à un clown tueur. Cependant vous connaissez les étudiantes, elles crient toujours au loup, mais pas n’importe quel loup, #clindoeil… Nous devrons donc savoir aussi bien nous pencher sur l’enquête, que sur le décolleté des nombreuses femmes croisées.
Il est revenu
Bonzour les ‘tits n’enfants ! Enfin plus exactement les jeunes femmes plus ou moins consentantes. Voici le retour du cauchemar de bien des générations, à savoir un clown & comme ils sont tous psychopathes de base, nul besoin d’ajouter cette définition à celui que l’on pourchasse au sein de Frisky Business.
L’aventure prenant la forme d’un visual novel très interactif, on échangera constamment avec les personnages rencontrés afin de récolter des indices & nouer des liens sociaux, en tout bien tout honneur. On pourra ainsi textoter, recevoir des photos band… pas banales, jouer de notre charme naturel pour terminer illico presto au lit avec les donzelles… Ce Falco Frisk me rappelle clairement le blogueur Ashou/Twinsunnien. Les relations s’avérant primordiales, puisque selon notre comportement avec les protagonistes, tant les dames que notre drôle de collègue Charlie, les embranchements pourront différer, offrant par ce biais de multiples conclusions. Soit une excellente nouvelle, permettant de retenter l’expérience trois fois, en vue de tout dévoiler.
Au-delà de la triplette d’universitaires, on rencontrera de nombreux autres protagonistes, au travers d’une bonne quantité d’environnements : commissariat, chambres, boutique, piscine… On passera ainsi pas mal de temps à aller d’un lieu à un autre afin de dénicher des indices certes, car nous n’oublions pas notre fonction. Néanmoins pour une meilleure protection rapprochée, autant rester la journée & la nuit auprès de ces demoiselles & de toutes les autres aussi, avec une véritable simulation de vie/drague n’enrobant pas l’expérience, mais en étant tout bonnement la moitié de celle-ci, s’amalgamant avec la dimension enquête.

Si tu es blonde à forte poitrine tu m’intéresses

Les bombes latines & les blondes platines nous explosent la rétine tout au long de Frisky Business, avec un style volontairement aguicheur, mais pour faire rire, tout en allant bel & bien au-delà de la ceinture dès que possible. L’aspect bande-dessinée est très réussi, avec en sus un chara design de toute beauté, rendant les avatars charismatiques, tant chez les femmes que les hommes & peut-être même davantage encore le clown, laissant des sueurs froides dans cet univers caliente.

Marrant, hyper interactif, possédant plusieurs fins & joli, Frisky Business a tout ce qu’il faut là où il faut pour un jeu d’enquête, reste à savoir si vous êtes bien accroché(e) pour son ton osé ou non selon les moeurs.

 
Inod

Développeur : K Bros Games
Éditeur : Digerati Distribution
Genre : Aventure
Supports & Dates de sortie : PS4 2/8/17 & PC 24/3/17

Commentaires

Au sujet de Inod

Voir aussi

Crystareino

KEMCO & Hit-Point sont de retour avec un jeu de rôle, Crystareino, semblant venir d’il …