Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Energy Balance

Energy Balance

Après notre critique d’Energy Cycle & celle de Save The Ninja Clan de Sometimes You, on revient sur un autre jeu de l’entreprise mais sorti plus tôt, Energy Balance. Alors, était-ce mieux avant ?

Balance balance-toi

Dans très, très longtemps, au sein d’un espace très, très lointain, vous pilotez tranquillement votre vaisseau au début d’Energy Balance. Malheureusement, une anomalie vint changer la donne, en craquant l’intégralité de son système. Il vous incombe désormais de vous débrouiller comme vous pouvez afin de rééquilibrer l’énergie, dans le but de faire repartir le véhicule pour retourner à la maison.

Maths-moi ça

Le meilleur moment de votre vie est celui où vous n’avez plus eu de cours, devoirs & autres contrôles de mathématiques ? Ou alors vous rêvez de ne plus en avoir ? Et bien Energy Balance risque de vous faire flipper d’emblée, étant donné que la matière première du logiciel est le calcul, quel savoureux délice pour un JV.

Le principe est donc simple, mais pas simpliste comme il s’agit de maths, ce qui n’est pas aguicheur dit ainsi, il faut vraiment le prendre en mains pour finalement être accroché. On se met à apprécier, de par cette envie d’aller toujours plus loin, soit ce système catchy des casse-tête. Ceci étant traduit par des lignes de calculs au travers desquelles il faudra échanger des données de puissance, afin que la somme de chaque soit exacte, aussi bien horizontalement que verticalement. Celles-ci permettant de faire refonctionner une partie de votre gros engin & il s’agira évidemment d’accomplir chaque puzzle pour qu’il soit à nouveau en état de marche.

NRJ & images

Il y a de quoi être visuellement dérouté dès le début d’Energy Balance, via des grilles totalement décalées graphiquement parlant par rapport à l’univers spatial que l’on pourrait imaginer. Elles s’avèrent plutôt classiques & ressortent totalement par rapport à l’arrière-plan, qui lui propose continuellement de superbes environnements sachant nous dépayser.

Il en va de même concernant les musiques, de grande qualité, pas du genre à être coupées ce qui reste courant chez le genre.

Peu importe le domaine, on remarque jeu après jeu, ou jeu avant jeu pour le coup, que Sometimes You sait y faire en expérience remuant les méninges, tout en délivrant un univers accrocheur, y compris avec scénario pour Energy Balance.

Inod

Développeur : Sometimes You
Éditeur : Sometimes You
Genre : Casse-tête
Support & date de sortie : 
28/7/17 (PlayStation 4)

Commentaires

Au sujet de Inod

Voir aussi

Plus que des amis

Comment passer un bon moment en compagnie d’un bon Yaoi. Plus que des amis est un manga …